L'assassin royal , tome 01 de Robin Hobb

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant - par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l'existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l'égide du maître d'écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L' enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu'à un fil : celui de sa lame...

                                 Avis ♥


Au royaume de la fantasy, cette saga est reine. Du moins, c’est ce que j’ai cru comprendre d’après tous les éloges que j’ai pu lire jusqu’à présent ! J’étais cependant réticente à le commencer, car, en général, je mets d’énormes bâtons dans les roues des ouvrages qui ont beaucoup séduit… J’en avais entendu du bien… Je vais vous en faire une apologie !!
Donc voilà, j’ai adoré ce premier tome. Je pensais que ce genre d’histoire sur toile médiéval me barberait un peu, mais à aucun moment je n’ai eu envie de refermer ce livre. C’était presque une torture de devoir le refermer pour dormir !
Ce livre est une sorte de mémoire de FitzChevalerie Loinvoyant, bâtard de la famille royale du royaume des Six-Duchés. Dans ce premier tome, on découvre la jeunesse de notre cher Fitz. On apprend comment il a été abandonné, qui l’a recueilli, et tout ce qui l’a mené à sa première mission d’assassin…
Je suis subjuguée par la consistance de tous ces personnages secondaires ! Dans ce premier tome, Robbin Hobb pose la première pierre de son édifice, et j’ai hâte de lire la suite !
Au début, j’avais juste emprunté ce livre à la bibliothèque, mais, par manque de temps, j’avais dû le rendre alors que je n’avais lu qu’une soixantaine de pages… Lors d’un passage à la librairie, je suis passée devant, et me suis dit « tant pis ! Au moins, si ça me plaît, je ne l’aurai pas acheté pour rien ». J’ai bien fait !!
Je pense être bon public pour tout ce qui est roman initiatique. J’aime apprendre en même temps que le protagoniste. D’autant plus quand le protagoniste et le narrateur ne font qu’un.



hâte de lire la suite un coup de cœur pour ce premier tome ♥ 

c'est lundi que lisez-vous ?






Coucou tout le monde , je vous souhaite une bonne semaine livresque !  pour ma part cette semaine à était riche en émotions j'ai lu pas mal de livre quand la panne s'en va et que l'envie de lire revient c'est qu'un pure bonheur en ce moment je lis plusieurs livre en même je suis dans une période ou j'ai besoin de me plonger dans plusieurs univers en même temps ça vous arrive de temps en temps ?

Le blog Pixie qui organise le rendez vous !



mon avis
mon avis



























Je pense finir mes lecture en cours avant de me projeter dans des prochaine lecture et vous votre semaine de lecture ?



Bisous bisous ♥

Rupture - Maryline Desbiolles

« Il venait d’une ville noire, pas autant que cette nuit de désastre mais bien sombre tout de même, il venait d’une ville noire, les pêchers, il avait trouvé ça très beau. »
Embauché sur le chantier du barrage de Malpasset, près de Fréjus – qui va « changer la vie des gens », s’enthousiasme son ami René –, François quitte Ugine, la ville-usine, et son enfance silencieuse. Il découvre avec émerveillement la vallée rose, les bains de mer, la photo, les conversations politiques des camarades ouvriers. Et il tombe amoureux de Louise Cassagne, la fille d’un producteur de pêches. « Pas une fille pour toi », lui dit-on. Pourtant c’est elle qui lui donne le monde, et François croit en ce cadeau autant qu’en la solidité du barrage.
De son écriture envoûtante et ciselée, Maryline Desbiolles retrace avec une grande justesse la violence de la rupture.




Deuxième lecture pour l'évènement de la médiathèque vers chez moi !

La rupture, ce sera celle du barrage du Malpasset au-dessus de Fréjus, le 2 décembre 1959 emportant plus de quatre-cents habitants sous une vague culminant jusqu’à cent mètres de hauteur. Un barrage qu’aura contribué à construire François, un brave gars taiseux, sans histoire, venu de la vallée d’Ugine.

Mais derrière cette tragédie qu’évoquera l’auteur à la toute fin de son court roman et qui sert de fil conducteur se trouvent en fait une série ininterrompue de ruptures qu’évoque le plus souvent sobrement, voire de façon elliptique Maryline Desbiolles. 

Rupture d’un jeune garçon d’avec un père qui disparaîtra à jamais sans laisser de trace lors de la seconde guerre mondiale. Raflé, mort, enfui ? 
 Nul ne le sait. Rupture avec son ami d’enfance René dont il partage la chambre alloué aux célibataires ouvriers venus travailler sur le barrage au fur et à mesure de la radicalisation communiste de son compagnon de chambrée. Rupture avec lui-même lors qu’appelé sous les drapeaux en Algérie, il découvre la brutalité de la guerre et la folie des hommes. Rupture amoureuse avec Louise, une jeune femme rencontrée par hasard alors qu’il travaillait sur le barrage et avec laquelle il découvrit les joies des corps amoureux mais dont il ne retrouvera jamais la trace malgré l’attente et l’espoir de retrouvailles une fois de retour d’Afrique.

Au fond, la vie de François est comme ce barrage qu’il a contribué à édifier. Solide en apparence, paisible et rassurante jusqu’à ce que les circonstances (une pluie torrentielle continue pour l’ouvrage d’art, la guerre, les qui pro quo, les outrances pour l’homme) finissent par faire tout exploser provoquant alors d’irrémédiables ravages et destructions .

A son habitude, Maryline Desbiolles sait rendre compte de ces drames avec beaucoup de pudeur, de délicatesse et une certaine poésie aussi.

La grande roue - Diane Peylin

Résumer de la grande roue ( j'ai rendu le livre à la médiathèque du coup j'ai pris le résumer sur livre addicte ) ,

Un amour blessé. Un espoir fou. Une femme en quête d'elle-même. Été 1986. Emma, les cheveux flamboyants, rencontre Marc au pied d'une Grande Roue. Elle est si jeune, il est si fort. C'est une histoire d'amour qui commence, autour d'une barbe-à-papa, les pieds dans le sable. Une histoire intense. Vitale. Mais ce ''Il était une fois'' se transforme bientôt. Et le conte de fées devient celui de l'ogre et de la poupée. Au côté d'Emma, il y a Tess dans la nuit, David en haut d'une montagne et Nathan dans un bureau de flic. D'autres personnages pour d'autres destins - d'autres chaos. Les ruptures de chacun les ont isolés du reste du monde. Ils marchent. Chacun à leur rythme, ils marchent. À la recherche de leur identité. Dans ce labyrinthe romanesque, où Lynch rencontre Kafka, le réel a besoin des chimères pour se révéler. Et permettre, petit à petit, à toutes les pièces du puzzle d'Emma de se dessiner. Emma, qui n'est pas qu'une poupée.


Avant de commencer mon avis  je l'ai lu en vu de l'évènement à la médiathèque près  de chez moi il y' a eu un petit déjeuner lecture cette à dire une compagnie ( Maintes et une fois ) qui est venue lire des extraits de trois livres du La grande Roue il me manque un petit dernier à lire pour vous parler de l'évènement dans un prochain articles ! .
On rentre dans l'univers de la grande roue on est en bas au début on prend place et on rencontre Tess qui court sans savoir ou elle va en pleine nuit dans sa magnifique robe rouge et son manteau , des escarpins qui tape tape au sol !  ensuite Emma qui vis dans l'ignorance de ces parents qui part à une fête foraine où elle rencontre un homme qui lui montre qu'elle existe et vivre un amour passionnel comme on aimerais toute rencontrer je pense ! David un homme d'une cinquantaine d'année qui fuit suite à une amnésie Avignon et part travailler pendant 6 mois ou on rencontre Mimi ( une mamie que j'ai adoré faire sa rencontre à travers les chapitres de David  ) et enfin Nathan ou un commissaire ne veut pas le laisser faire le deuil de sa maman , est t'elle morte ou vivante ? trouve t'il c'est réponse !
Et la on arrive en haut de la roue tout s'arrête et ça commence par un

                   << Marc , frappe Emma >> !

Et la roue nous donne le vertige et nous fait descendre dans un pure malheurs pour cette pauvre Emma je n'en dirait pas plus je vous laisse le suspense ! ( nous rentrons dans un sujet sur les violences conjugales , attention aux âme sensibles ! )
 Et le lien de tout les personnages ou je ne m'attendais pas à ça !  

Comme vous voyez j'ai était ravis de cette lecture qui contient  288 pages donc un petit livre qui vous en donne des émotions et une larme ce verse quand enfin je descend de ce voyage dans la roue de Emma !


alors qui va tenter ce voyage dans cette roue ?



                                                  la page de la compagnie Maintes et Une fois !

la bibliothèque des coeurs cabossés



Titre : la bibliothèque des cœurs cabossés
 Auteur :  Katarina Bivald
Editions : J'ai lu
Nombre de page : 508
genre : contemporain


Résumer : Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. 
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. 
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

Avis :  Je me suis enfin lancé dans la bibliothèque des cœurs cabossés que j'ai pu empreintes dans ma médiathèque et je me suis lancer directement dessus et j'en ressort assez mitiger de ma lecture au début avec ma rencontre avec Sarah c'est mal passé comment vous dire tu vas voir une amie , tu apprends qu'il lui arrive quelque chose et au lieu de rentre chez toi tu restes alors que tu connais personnes j'ai mal compris au début ceux choix mais par la suite on comprend un peut .

Ensuite on rencontre Georges un homme que j'ai beaucoup apprécier surtout sur le faite qu'il a adorer lire du Bridget Jones , et on s'attache un peut au personnages de Broken Wheel on a envie d'aller manger un bout chez Grace et ensuite boire un verre chez Andy ! 
Savoir si ils continuer sur ce bonheur ou l'auteur nous as laissés sur cette fin ! 

Je me suis crue dans un télèfilms de m6 pour ça que au début j'ai mis du temps a rentrer dedans , les lettres de Amy ou on dirait qu'elle avait tout écrit sur cette arrivé et elle à su comment allez finir sur la venue de Sarah . 


vous l'avez appréciez vous ?

Réecriture de conte peter pan







Titre : Peter Pan
Auteur : Simon Rousseau
Editions : ADA
Genre : thrillers , Horreur ( pour public averti ) 
Page : 220 
Prix : 10 E


Résumer : Une vague de drogués se jetant du haut d'immeubles , croyant pouvoir voler . 
 La disparition  d'une jeune femme , Wendy Gauthier , et de ses deux frères délinquants , évadés de leur pénitencier pour mineur . 
Une île perdue dans la forêt boréale , habitée par une communauté déjantée et leur leader sans âge .
Une baronne du crime nymphomane et amoureuse des bijoux en forme de clochettes . 
Un enquêteur médisant dépourvu de sa main droite , dévorée par un cannibale qui hante encore ces nuits .


« Il avait un mauvais pressentiment. Il n’aurait jamais dû prendre cet appel. Il aurait dû finir son verre, quitter ce bar, partir fumer un bon cigare chez lui, lire un livre et tout oublier de cette histoire. »

Avis : Ce livre m’a obsédé de la première lettre jusqu’à la toute dernière… J’ai ressenti une véritable frustration lorsque j’ai refermé ce dernier, la boule au ventre. Je vous écris ces premières lignes à chaud. Seulement quelques minutes après avoir mis fin à cette aventure des plus étranges. Cœur sensible s’abstenir ! Ce roman est loin d’être pour tous les lecteurs. Nous sommes loin, bien loin de l’histoire de Wendy et Peter Pan qui nous envoyait dans les bras de Morphée. Au contraire, ce conte vous hantera, il vous fera faire des cauchemars, mais surtout, vos valeurs et vos émotions seront mises à rude épreuve. Ça, c’est certain.
Que dire des personnages ? OMG… Ce sont de véritables psychopathes ! Sérieusement, malgré tout, j’ai ressenti à un moment ou l’autre de la compassion et de l’empathie pour chacun d’eux. C’est étrange que des personnages si sombres, si malades et tellement à l’opposé de moi et de mes valeurs aient réussi à me soutirer de telles émotions. Je suis passée d’un extrême à l’autre grâce à la plume de l’auteur.  j'ai même cru un petite romance entre Peter et wendy un peut d'amour dans cette histoire sanglante sa n'aurais pas fait de mal ! 

 je le conseil pour des personnes non sensible et qui on envie de ce plonger dans un thrillers qui vous laisse sans haleine à la fin .

Relecture de nos étoile contraire !

 Titre : nos étoiles contraire
 Auteur : John green
Editions ; Nathan
Nombre de page : 331
Date de sortie : 21 février 2013
Genre : Young adulte
Liens pour l'acheter :
Amazon


Résumer : Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

                                                 ♥♥♥♥♥♥

Craquage total pour prendre ce livre à la médiathèque et le relire directement c'est une lecture doudou on va dire retrouver Hazel , Augustus ♥ , Isaac , Mrs Tulipe :)  la première fois que j'ai lu ceux livre j'en avais eu des larmes et aujourd'hui le relire au bout de quelque année il me donne toujours des émotions , de la joie , la colère quand Isaac ce fait larguer ... 

Les personnages sont attachant on à l'impression de ce retrouver avec ça bande d'amis et rire , pleurer ensemble plus des parents qui nous rappel à l'ordre et la mort par moment ...
La maladie est mise en second plan on voie surtout des adolescent essayer de vivre normalement leurs vie amoureuse , sortir , voyager  !  

Un mot pour la fin j'aimerais moi aussi avoir des nouvelles de ces personne savoir ce qu'il devienne après la mort . 


L'avez vous lu ? 
Vous pensez le lire ? 



bisous bisous CharlotteBookeuse ! ♥