L'assassin royal , tome 01 de Robin Hobb

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant - par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l'existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l'égide du maître d'écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que FITZ reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L' enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu'à un fil : celui de sa lame...

                                 Avis ♥


Au royaume de la fantasy, cette saga est reine. Du moins, c’est ce que j’ai cru comprendre d’après tous les éloges que j’ai pu lire jusqu’à présent ! J’étais cependant réticente à le commencer, car, en général, je mets d’énormes bâtons dans les roues des ouvrages qui ont beaucoup séduit… J’en avais entendu du bien… Je vais vous en faire une apologie !!
Donc voilà, j’ai adoré ce premier tome. Je pensais que ce genre d’histoire sur toile médiéval me barberait un peu, mais à aucun moment je n’ai eu envie de refermer ce livre. C’était presque une torture de devoir le refermer pour dormir !
Ce livre est une sorte de mémoire de FitzChevalerie Loinvoyant, bâtard de la famille royale du royaume des Six-Duchés. Dans ce premier tome, on découvre la jeunesse de notre cher Fitz. On apprend comment il a été abandonné, qui l’a recueilli, et tout ce qui l’a mené à sa première mission d’assassin…
Je suis subjuguée par la consistance de tous ces personnages secondaires ! Dans ce premier tome, Robbin Hobb pose la première pierre de son édifice, et j’ai hâte de lire la suite !
Au début, j’avais juste emprunté ce livre à la bibliothèque, mais, par manque de temps, j’avais dû le rendre alors que je n’avais lu qu’une soixantaine de pages… Lors d’un passage à la librairie, je suis passée devant, et me suis dit « tant pis ! Au moins, si ça me plaît, je ne l’aurai pas acheté pour rien ». J’ai bien fait !!
Je pense être bon public pour tout ce qui est roman initiatique. J’aime apprendre en même temps que le protagoniste. D’autant plus quand le protagoniste et le narrateur ne font qu’un.



hâte de lire la suite un coup de cœur pour ce premier tome ♥ 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire